mercredi 7 avril 2010

La dépression de Régis Prosper

Comme tout grand artiste, Régis traversa une période de dépression (assez courte toutefois) alors qu'il était au sommet de son art.
En effet, un jour Régis se réveilla sans la moindre nostalgie, sans la moindre envie d'irriter les puissants.
Côté coeur, Régis vivait une véritable histoire d'amour et de passion.
"J'étais tellement heureux et amoureux, que je ne trompais jamais ma régulière, pas même une petite pipe. Je lui dédiais toutes mes poésies qui n'étaient plus subversives."

Du coup, il alla jusqu'à sombrer dans l'eau plate...
Il n'aimait plus le goût du vin, l'odeur du tabac lui semblait nauséabonde.
Ainsi, ses dents étaient redevenues blanches et il ne put s'empêcher de sourire, un sourire hélas destructeur.

En effet, c'est durant cette période que Régis instaura le sourire du séducteur. Pas une femelle ni un curé ne pouvaient lui résister, pas même les animaux...Il retrouva ses instincts de mâles ainsi que la mélancolie et la colère qui nourrissent si bien ses poèmes.
Son sourire dévastateur fut immortalisé par son ami Andy Warhol.

1 commentaire:

Claire et Rafi a dit…

Cette peinture du génial Warhol nous donne à voir un sourire plus que déstabilisant, je doit avouer que j'en suis quelque peu émoustillé!!!
N'oubliez pas que nous retrouvons Régis en direct depuis l'au-delà ce mercredi à 21h00 sur http://www.jetsetliferadio.com
sur le flux rock !!!!!